Medavie soutient les Clubs BGC pour aider les jeunes à retrouver un mode de vie sain et actif


BGC Canada

Quand Jeremy a mis les pieds pour la première fois au Club BGC Dawson, il était timide et souvent trop complexé et mal à l’aise pour participer aux activités du centre, particulièrement les sports d’équipe. Il ne courait pas aussi vite que les autres et manquait de coordination dans le gymnase... ou du moins, c’est ce qu’il croyait.

Tout a changé lorsque le personnel du Club BGC Dawson à Montréal, au Québec, a appris qu’il aimait regarder le hockey (il est évidemment partisan des Canadiens de Montréal). On l’a invité à s’inscrire au programme Know Better Play Better, le programme de mode de vie actif du Club BGC, qui enseigne aux enfants à jouer au hockey en salle et les encourage à faire des choix de vie sains et bénéfiques.

Jeremy hésitait. Même s’il aimait le hockey, il n’y avait jamais joué. Au début, il restait sur le banc des joueurs ou se portait volontaire pour compter les points. Puis, avec l’encouragement de son équipe et des animateurs du programme récréatif, il s’est peu à peu laissé entraîner dans des séances d’échauffement. Tout a ensuite déboulé : il a pris part à des entraînements avec son animateur, puis à de vraies parties.

Chad Polito, directeur général du Club BGC Dawson, précise que le programme Know Better Play Better a aidé Jeremy « à se fixer et à atteindre des objectifs qui l’ont aidé à gagner en confiance et à augmenter son niveau d’activité physique ».

Habs floor hockey group photo 1200px

« Maintenant, quand c’est l’heure d’aller au gymnase, vous trouverez assurément Jeremy en train de courir et de participer à toutes sortes de sports et de jeux d’équipe. Il n’est peut-être pas l’enfant le plus rapide du groupe, mais il est certainement celui avec le plus grand sourire. »

Chad Polito, directeur général du Club BGC Dawson

Le récit heureux de Jeremy n’en est qu’un parmi tant d’autres qui nous proviennent des Clubs BGC (anciennement Repaires jeunesse du Canada) partout au Canada depuis qu’ils ont recommencé à recevoir les jeunes dans leurs espaces sûrs, accueillants et inclusifs après le confinement. Et c’est notamment grâce au financement de partenaires comme Medavie.

Medavie investit 500 000 $ pour permettre aux Clubs BGC d’aider les jeunes à retrouver un mode de vie sain et actif. Ce financement versé par l’entremise de la Fondation Medavie pour la santé sera utilisé pour embaucher du personnel, augmenter la participation aux programmes favorisant un mode de vie sain, adapter les programmes et les installations conformément aux protocoles de santé publique, répondre au besoin grandissant pour des services et soutenir d’autres projets qui aident les jeunes canadiens à demeurer actifs et à mieux vivre.

BGC Canada est le plus important organisme caritatif de services aux enfants et aux adolescents au pays. Les Clubs BGC sont présents « là où le besoin se fait sentir » et servent plus de 200 000 jeunes et leur famille dans 736 centres à travers le pays. En passant par l’aventure, le jeu et la découverte, les Clubs BGC encouragent et outillent les jeunes pour les aider à adopter un mode de vie sain et à acquérir un goût pour l’apprentissage, ainsi que des aptitudes en leadership, des compétences de base et le sens de la responsabilité sociale.

Durant la pandémie, les restrictions liées à la COVID-19 ont forcé les Clubs BGC à fermer leurs portes, à mettre à pied du personnel, à transposer les programmes en virtuel ou à en réduire la portée. Ils ont fait de leur mieux pour continuer de motiver, de soutenir et de stimuler les jeunes durant cette période, mais rien ne pouvait remplacer les interactions en personne.

« Le succès [des Clubs BGC] passe principalement par les activités en personne », explique Moncef Lakouas, directeur général du Club BGC de Moncton. « C’est de ça que les jeunes ont besoin. C’est ici qu’ils rencontrent des personnes qui deviendront leurs modèles. Et c’est ici qu’ils tissent des amitiés. »

C’est donc avec un immense soulagement et une grande joie que les centres comme le Club BGC Dawson et le Club BGC de Moncton, tous deux bénéficiaires d’une subvention de Medavie, ont rouvert leurs portes à l’automne.

« Les Clubs BGC sont reconnus dans le pays pour leur tradition d’aider les jeunes à se construire un avenir sain grâce à l’activité physique et à des compétences bénéfiques en matière de santé mentale, d’études, de préparation à l’emploi, de leadership, et plus encore », affirme Joanne Kviring, directrice générale de la Fondation Medavie pour la santé. « Medavie est très fière d’aider les Clubs BGC à rejoindre leurs jeunes membres et à soutenir leurs efforts pour améliorer leur santé et leur activité physique. »

Des études quantitatives, notamment celles de l’Université du Manitoba et de Dialogues in Action, ont démontré que plus les jeunes participent aux activités des Clubs BGC, meilleures sont leur santé, leur situation sociale et leur éducation. Il est évident que les Clubs BGC changent des vies.

« Depuis plus d’un siècle, les Clubs BGC du pays créent des possibilités pour aider les enfants et les adolescents à surmonter les obstacles, et nous continuons sur cette voie grâce au soutien incroyable d’entreprises généreuses comme Medavie », indique Owen Charters, président-directeur général de BGC Canada. « Investir dans le bien-être de la jeunesse, que ce soit sur le plan physique, mental, social, académique ou autre, crée un effet domino auprès des familles, des collectivités et du pays en entier. Nous sommes reconnaissants envers Medavie de soutenir notre mission et notre vision. »

Établi depuis longtemps dans un secteur anglophone de Verdun, un quartier de Montréal, le Club BGC Dawson est un centre communautaire bienveillant et accueillant depuis 1959. De nos jours, il offre un vaste éventail de programmes éducatifs, récréatifs et sociaux qui touchent plus de 700 membres par année.

C’est un lieu où les jeunes comme Jeremy sont « écoutés, respectés et estimés dans un esprit d’inclusion et d’acceptation ».

Les fonds versés par Medavie au Club BGC Dawson lui ont permis de réembaucher cinq techniciens et techniciennes en loisirs qui avaient été mis à pied temporairement durant la pandémie.

« Ce financement généreux nous a permis d’augmenter la capacité de nos programmes tout en respectant les consignes entourant la COVID-19. Nous sommes extrêmement reconnaissants de ce partenariat et des retombées directes dans la vie des enfants du quartier! »

Chad Polito
BGC story Ball Hockey 2

Les fonds serviront aussi à offrir les programmes de base des Clubs BGC qui font la promotion d’un mode de vie sain, comme Le Défi des p’tits chefs, Respect2Connect, CoolActif et Besoins essentiels, avenirs meilleurs.

Ces programmes s’ajoutent aux activités physiques, comme le basketball et le soccer, qui sont à l’horaire quotidien des Clubs BGC.


Club BGC Dawson | Club BGC de Moncton | Club BGC Dovercourt Club


Medavie soutient les Clubs BGC pour aider les jeunes à surmonter les obstacles et à s’épanouir

Khalid s’est présenté pour la première fois au Club BGC de Moncton quand il avait 6 ans et était arrivé du Soudan depuis peu.

« Il ne parlait pas du tout anglais et n’avait encore aucun ami. Il était plongé dans une nouvelle culture, une nouvelle langue, une nouvelle ville et un nouveau camp de jour au Club BGC de Moncton », se rappelle Moncef Lakouas, directeur général.

« Même s’il pouvait communiquer en arabe avec des jeunes qui étaient aussi au Canada depuis peu, il a été confronté à de nombreux obstacles sociaux et à une pression importante parce qu’il pratiquait une autre religion que ces jeunes. C’était beaucoup d’ajustement pour lui. »

Moncef Lakouas

Le Club BGC de Moncton est au service des jeunes depuis 64 ans et les aide à découvrir, à développer et à atteindre leur potentiel. Pour ce faire, il les incite à participer à des activités qui les motivent et qui sont bénéfiques pour leur esprit, leur corps et leur humeur. Bref, des activités qui nourrissent leur estime de soi.

Parfois dépassé par son incapacité à communiquer ses pensées et ses sentiments, Khalid avait tendance à éviter ces activités. C’est à ce moment que le personnel du Club BGC est entré en scène et a mis en œuvre sa mission pour l’aider à « surmonter les obstacles, à tisser des liens positifs et à acquérir de l’assurance et des compétences qui lui serviront toute la vie ». Tranquillement, Khalid s’est épanoui.

Il s’est inscrit au programme de tutorat du Club BGC pour améliorer ses compétences en lecture et en écriture. En cinquième année, il lisait les romans d’Harry Potter. En sixième année, il a participé au cours de programmation informatique du Club BGC, dans lequel il excellait. Tout ceci l’a inspiré à accompagner les nouveaux participants, et l’a même incité à réaliser le scénario, le montage et l’animation de sa propre vidéo sur la programmation informatique. Au cours de la dernière année, il s’est inscrit aux programmes de leadership et d’entrepreneuriat du Club BGC, qui l’ont poussé à créer un prototype de produit et même sa propre entreprise, Roof Roof Dog Houses!

Khalid, qui est maintenant âgé de 14 ans, a un nouvel endroit pour pratiquer des activités récréatives, éducatives et sociales avec ses pairs. En effet, grâce notamment au financement de Medavie, le Club BGC de Moncton s’est doté pour la première fois d’une salle entièrement consacrée aux programmes et aux services pour les jeunes de 12 ans et plus.

Avant que les rénovations financées par Medavie soient effectuées, la participation des ados au Club BGC était plus basse que la moyenne nationale en raison du manque d’espace pour des programmes qui s’adressaient spécifiquement à cette tranche d’âge.

La contribution versée par Medavie par l’entremise de la Fondation Medavie pour la santé a aussi permis au Club BGC d’ajouter deux nouvelles personnes à son effectif afin d’inciter les adolescents et les adolescentes à participer aux activités récréatives, aux conversations, ainsi qu’au programme Respect2Connect de BGC Canada, qui procure aux jeunes des outils et des techniques pour établir et maintenir des relations saines.

En outre, le financement de Medavie offrira à 240 autres jeunes la possibilité de fréquenter le Club en augmentant la fréquence de son service d’autobus, qui transporte ses membres entre le Club BGC de Moncton et leur domicile dans la région géographique desservie.

Grâce à ses programmes qui changent la vie, à ses services communautaires et à ses activités sociales auprès d’autres jeunes et d’adultes compatissants, les Clubs BGC comme celui de Moncton aident les enfants et les adolescents à acquérir les aptitudes nécessaires à une vie adulte épanouie.

Khalid donne déjà au suivant les apprentissages qu’il a reçus. En plus d’être bénévole au Club BGC de Moncton en tant qu’accompagnateur en programmation informatique, il redonne aux autres dans sa collectivité.

« Il ne réalise pas encore qu’il est un modèle à suivre et que sa gentillesse, son engagement bénévole et sa capacité à surmonter les obstacles entraînent déjà des retombées dans sa collectivité, alors qu’il a à peine 14 ans.

Moncef Lakouas

Club BGC Dawson | Club BGC de Moncton | Club BGC Dovercourt Club


Club BGC Dovercourt Club

Le Club BGC Dovercourt Club de Toronto partage une histoire similaire à celle du Club BGC de Moncton. Établi en 1957 en tant que ressource communautaire essentielle, le Club a offert à plus de 50 000 enfants et adolescents de tous les milieux économiques, culturels et sociaux les ressources, le soutien et les débouchés qui leur permettent de surmonter les obstacles et de s’épanouir.

Dovercourt Garden 1200

« La demande pour ces services n’a jamais été aussi importante que depuis le début de la pandémie », rapporte Sheldon Taylor, directeur général du Club BGC Dovercourt Club, qui remarque que le nombre de repas servis par le Club pour l’Action de grâce a doublé cette année et qu’il remettra plus de 400 paniers aux familles pendant la saison des Fêtes. « Pour résumer, les besoins sont bien plus grands qu’autrefois. »

Les fonds versés par Medavie permettront à environ 50 enfants de plus de participer à des programmes de mode de vie sain et actif et récréatifs grâce à l’embauche (ou la réembauche) de membres du personnel. Les fonds financeront aussi le projet de réfection du gymnase au centre Dovercourt Club, qui visera notamment à remplacer les tuiles du plancher et les estrades dans le bâtiment de 40 ans. Ainsi, plus de 600 jeunes auront l’espace nécessaire pour bouger et être en meilleure santé. Le projet vise aussi le remplacement de l’équipement sportif, comme les matelas, les rangements à ballons et les filets pour le basketball et le soccer.

Le Club est bien conscient que ses membres ont été en confinement longtemps et que l’équipement sportif les aidera à compenser le manque de socialisation et des étapes de développement dont ils ont été privés.

Sheldon Taylor confie que les membres du Club avaient très hâte au retour à la normale, donc quand le Club BGC Dovercourt Club a rouvert ses portes, les jeunes étaient fous de joie.

« Les jeunes veulent rire, courir et se chamailler. Grâce au financement de Medavie, ils ont l’espace pour le faire. »

Sheldon Taylor, directeur général du Club BGC Dovercourt Club

Pour en savoir plus

Apprenez comment les Clubs BGC veillent à ce « que tous les enfants et les ados découvrent leurs rêves et les réalisent, et deviennent plus tard des membres sains et actifs de la société ».

Et si vous cherchez une excellente cause à adopter en cette saison de la générosité, pensez à faire un don à BGC Canada ou au Club BGC de votre secteur. Vous pouvez aussi demander comment devenir bénévole pour aider les jeunes à réaliser leurs rêves.

bgccan.com


Notre mission est d’améliorer le bien-être de la population canadienne.

Medavie est une entreprise offrant des services de santé qui chapeaute Croix Bleue Medavie et Services de santé Medavie. Ensemble, nous travaillons à améliorer la santé des canadiens et à leur fournir un meilleur accès aux soins.